FAQ 16 : Déchets industriels banals : collecte, traitement et recyclage

Bien que non dangereux, les Déchets industriels banals, doivent suivre un processus de collecte, de recyclage et de valorisation afin d’éviter qu’ils ne rouillent, ne brûlent et ne se décomposent dans l’environnement.

Qu’est-ce qu’un déchet industriel banal ou dib ?

Les déchets Industriels Banals ou DIB font partie de ce que l’on appelle les déchets non dangereux et non inertes ne présentant aucun risque pour les usagers. Ils sont générés par les entreprises, artisans, commerçants et prestataires de services.

Liste des DIB :

  • Les emballages usagés : caisses, palettes, housses et films plastique, bidons, sacs...
  • Les matériaux divers mélangés : chutes, tissus, moquettes, cartons, papiers, cuirs, plastiques, verres, cuir, gravats, bois, métaux, résidus, sciures, déchets alimentaires, déchets de production, découpes...


Comment les déchets industriels banals sont-ils collectés et recyclés ?

Eaux de Marseille Environnement est spécialisée dans le traitement des déchets industriels banals par le biais de ses sociétés SILIM et BRONZO dans les Bouches-du-Rhône et dans le Var. SILIM Environnement intervient, au nord et à l’ouest des Bouches-du-Rhône, de Salon à Marseille nord, et BRONZO à l’est du département de Marseille Est à La Ciotat.

SILIM et BRONZO ont pour mission la location de bacs, bennes et composteurs auprès des entreprises pour traiter les DIB.
Elles acheminent ensuite les ordures dans l’un des trois centres de tri situé à Marseille, Aubagne et Marignane en vue d’être recyclés.

Quelle est la réglementation pour la gestion des Déchets industriels banals ?

Les entreprises qui produisent les Déchets Industriels Banals sont responsables de leur traitement et leur élimination. Les contraintes réglementaires et l’augmentation des coûts de leur élimination doivent amener les entreprises à mieux collecter leurs déchets industriels pour transformer cette contrainte en un véritable atout de compétitivité.

Cette maîtrise passe par :

  • la réduction des flux générés,
  • le tri à la source,
  • la valorisation matière,
  • la valorisation énergétique,
  • le traitement des déchets par les filières appropriées


La réglementation stipule pour toutes les catégories de DIB des obligations précises concernant leur destruction. Eaux de Marseille Environnement accompagne les entreprises dans les étapes de traitement des déchets. Voici les différentes étapes concernées pour le traitement des déchets :

  • Le stockage dans l’entreprise ;
  • Les modalités de collecte et d’enlèvement ;
  • Le transport ;
  • Le traitement final.


Quelques chiffres sur les DIB

La production nationale de Déchets Industriels Banals des entreprises industrielles et commerciales supérieures à 10 salariés en 2004 était évaluée à 21,7 millions de tonnes incluant 4,9 millions d’emballages.
En comptabilisant les DIB produits par les administrations et les entreprises non enquêtées (petites entreprises et secteur du bâtiment), mais également les déchets organiques des industries agro-alimentaires, ce chiffre atteint les 100 millions de tonnes.

Source : Ademe


Retour à la FAQ